Recherche

SFbBox by website

Partenaire :

ingeniousmag

 

 

gyroskate
Mon amie est férue de nouvelles technologies. Elle n'a donc pas résisté à acheter un Gyroskate. 
Dès sa réception, nous avons été le tester sur la Croisette à Cannes en plein Festival de la musique (MIDEM)...

 

 

 

 

 

Fabriqué en Chine, cet objet est vendu en France à des prix variables oscillants entre 650 et 1000€.
A la base, on l'avait commandé en violet (ma couleur préférée) mais il est arrivé vert électrique. Ah ces Chinois... ils comprennent ce qu'ils veulent. Toutefois, la livraison a été assez rapide, il est arrivé en moins d'une semaine.

Après l'avoir chargé pendant 2 heures, nous l'avons emmené sur la Croisette pour le tester.

Le gyroskate est assez lourd (environ 10kg) et n'est donc pas très facile à transporter. On ne peut pas marcher sur de longues distances avec l'appareil dans les bras.
Le design est sympa et il est équipé de LED sur chaque côté.
On commence a maîtriser l'objet assez rapidement. Bon j'avoue je suis tombée une fois en arrière en tentant de descendre trop rapidement. Il est vraiment nécessaire de rester calme et de monter et descendre tranquillement, sans précipitation. L'appareil régule lui même l'équilibre en compensant.

Plus on penche son corps vers l'avant, plus le skate prend de la vitesse. Son allure maximum est de 15km/h.
Il est assez puissant, nous avons monté des pentes à 40 degrés et le poids supporté semble assez élevé puisque je suis montée dessus avec 2 gros sacs dans les mains.
Niveau stabilité, il est évident que c'est sur des surfaces planes que l'on en profite le mieux mais il s'en sort pas mal aussi sur des revêtements moins accueillants comme le goudron ou les surface carrelées. On évitera quand même de passer les bordures de trottoir supérieures à 2 cm avec sinon c'est gamellage assuré! Ou alors on manque encore de technique...
Ci-après une petite démonstration :

Il est alimenté par une batterie Lithium Samsung.

En conclusion, c'est un objet sympa, qui permet de se déplacer sans trop se fatiguer, bien que la station debout immobile soit fatiguante à la longue car cela demande quand même de la concentration. On finit par avoir un peu mal aux jambes au bout d'1 heure.
Ma cops peut désormais me suivre quand je fais du roller...

En bref, on valide!
On testera dans quelques temps la roue gyropode pour comparer, à suivre...

gyroskate2