Recherche

SFbBox by website

Partenaire :

ingeniousmag

 

 

 pma legalisation programmes politiques

François Hollande n’a pas été au bout de ses promesses. Si la loi autorisant deux personnes du même sexe à se marier a bien été adoptée (mariage pour tous), ce n’est pas le cas de la loi autorisant la PMA pour un couple de femme ou une femme célibataire. Tous les candidats à la présidentielle 2017 se sont prononcés sur ce point et voici ce qu'il en ressort...

  

 

 

 

Qu’est-ce que la PMA ?

La procréation médicalement assistée (PMA) ou assistance médicale à la procréation (AMP), est un ensemble de pratiques cliniques et biologiques permettant d'avoir un enfant grâce à des techniques telles que l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro.
En France, la PMA est autorisée uniquement pour les couples hétérosexuels se trouvant face à une infertilité médicalement constatée ou risquant de transmettre une maladie grave à l'enfant ou à l’un des membres du couple.
Chaque année en France, près de 50 000 enfants naissent grâce à cette méthode. Cette pratique est interdite en France pour les couples de femmes ou les femmes célibataires. En conséquence, certaines d'entre elles se rendent à l'étranger (En Espagne et en Belgique notamment) pour avoir recours à la PMA.

Voici les positions des candidats à la présidence 2017 sur la PMA

Emmanuel Macron : FAVORABLE
Bien qu'il ait jugé que les opposants au mariage pour tous aient été "humiliés" par François Hollande, Emmanuel Macron estime qu'il faut ouvrir la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes. Le candidat a estimé que l’interdiction de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules était une "discrimination intolérable".

Benoît Hamon : FAVORABLE
Benoît Hamon souligne que "Sur la PMA, le peuple est en avance sur nous". Il est donc favorable à l’ouverture de la PMA pour les couples de femmes et à l’adoption pour les couples du même sexe.

Jean-Luc Mélenchon : FAVORABLE
Au nom de la "libre disposition de ses aptitudes", Jean-Luc Mélenchon se prononce pour l’extension de la PMA aux couples de femmes : "Les femmes lesbiennes doivent avoir accès à la procréation médicalement assistée".

François Fillon : DEFAVORABLE
La position de Mr Fillon est de maintenir l’interdiction de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules. De plus, le candidat Fillon souhaite amender en partie la loi Taubira sur l'adoption : les couples homosexuels ne pourraient plus être candidats à l'adoption plénière, mais seulement à l'adoption simple. En enfant ne pourra donc plus être le fils de deux parents du même sexe.

Marine Le Pen : DEFAVORABLE
Dans son 87ème engagement, Marine Le Pen indique que la PMA doit rester une réponse médicale aux problèmes de stérilité et maintiendra donc l’interdiction pour les couples de femmes ou les femmes seules. De plus, elle souhaite créer une union civile (sorte de PACS amélioré) qui remplacerait les dispositions de la loi Taubira, sans effet rétroactif.

Nathalie Arthaud : NE SE PRONONCE PAS

Nicolas Dupont-Aignan : DEFAVORABLE
Il souhaite garantir la filiation biologique père mère et renforcer l'interdiction pénale de la GPA. Il a également pour projet d'abroger la circulaire Taubira sur la nationalité des enfants nés de GPA à l'étranger.

François Asselineau : NE SE PRONONCE PAS

Philippe Poutou : FAVORABLE

Jacques Cheminade : NE SE PRONONCE PAS

Jean LASSALLE : PLUTÔT DEFAVORABLE

Et la GPA ?

Au nom du principe de non-marchandisation du corps humain, tous les candidats sont unanimes sur le maintien de l’interdiction de la gestation pour autrui (GPA), c’est-à-dire au fait d’avoir recours à une mère porteuse.

Voilà, vous savez tout !
Bien sûr, les programmes des candidats ne se résument pas à cette simple position. Il existe de multiples autres points qui pourraient faire pencher votre vote pour un candidat ou pour un autre. Retrouvez le résumé des programmes de chaque candidat en cliquant ici.