Recherche

SFbBox by website

Partenaire :

ingeniousmag

 

 

temple


C'est par le bouche à oreille que nous avons entendu parler de cette pagode qui organise chaque premier dimanche du mois un repas vietnamien végétalien. La pagode bouddhiste "Tù Quang" se situe à Nice, 32 rue du docteur Ménard et peut acceuillir environ une cinquantaine de personnes.


 

  

 


Le Concept : Un repas végétalien est organisé tous les premiers dimanches du mois et est ouvert au grand public. Il n'est pas nécessaire d'être bouddhiste pour y manger.
Il est recommandé de réserver avant de venir car le nombre de place est limité (04 93 81 48 57). Le prix du repas est de 15€ par personne (entrée, plats, dessert et thé ou café).

On a un peu galéré pour se garer car il n'y a pas beaucoup de stationnement dans le quartier. Mais bon le dimanche ça ne craint pas trop, on peut se garer un peu à l'arrach'.
Beaucoup de monde attendait déjà devant l'entrée de la pagode.
Une pagode est un lieu de culte pour les croyants de la religion bouddhiste prenant l'aspect d'une tour de plusieurs étages circulaire, octogonale ou carrée, caractérisée par un toit évasé ou en épi. En l'occurence, cette pagode est une maison classique sur laquelle est apposée un toit typique d'une pagode traditionnelle.
Il y a 3 salles : une terrasse fermée en extérieur, une salle au rez de chaussée et une autre à l'étage.

Il ne s'agit pas d'un restaurant traditionnel. Il faut y venir pour découvrir une cuisine préparée simplement comme si vous étiez invités par une famille vietnamienne à déjeuner.

Pour commencer, nous avons eu droit à une petite soupe aux champignons noirs et pousses de bambous fortement épicée.

on nous a ensuite servi des rouleaux de printemps avec de la sauce soja. 2 par personne.
Ensuite sont arrivés les nems végétaliens farcis de légumes et de tofu accommodés avec de la salade verte, des feuilles de menthe et une sauce à base de soja et de cacahuètes. 

nem vegetalien

On nous a ensuite servi 2 plats avec un saladier de riz blanc :
Des nouilles accompagnées de légumes et de pousses de bambous. Les nouilles ressemblaient à de la gelée anglaise. Spécial... mais pas mauvais.

plat vegetalien vietnamien

Le deuxième plat était très bon : Il s'agissait d'un plat en sauce (curry/coco) avec des pommes de terre, des légumes et des morceaux de tofu qui resemblaient fortement à des boulettes de viande.
En dessert (les desserts vietnamiens ne sont jamais très transcendants), on nous a servi une boule coco à base de tapioca. Mangeable. Voir la photo ci-dessous. Normalement la boule est 4 fois plus grosse. J'avais oublié de la prendre en photo avant alors je l'ai reconstitué en format miniature.

boule coco dessert
Nous avons eu la chance de déjeuner à côté de bouddhistes avec qui on a pu échanger sur divers sujets. Ils nous ont proposé à la fin du repas de monter à l'étage voir le temple.

C'est un moment de dépaysement, d'ouverture d'esprit, convivial et on y mange correctement. De plus, le prix des repas sert à entretenir le temple bouddhiste.
Nous sommes restés une bonne demi-heure à échanger avec des bouddhistes habitués ou pas.

tarot vietnamien

Bref, ce fût une bonne expérience que nous recommandons pour découvrir la nourriture végétalienne et s'ouvrir à la pratique du bouddhisme.
Si toutes les communautés pouvaient s'ouvrir aux autres de la sorte et faire découvrir leurs traditions et leur cuisine une fois par mois ce serait super sympa... et je suis sûre que ça marcherait.

repas vegetalien