Recherche

SFbBox by website

Partenaire :

ingeniousmag

 

 

 legumes moches conserve

En France, 30 % de la production de fruits et légumes n'arrive pas dans nos assiettes. Vous souhaitez contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire ? Intermarché vous offre désormais la possibilité de consommer des légumes moches en conserves. Alors ? Coup de pub ou vraie démarche ? On a testé pour vous...

 

 

 

 

L'idée existait déjà pour les fruits et légumes frais mais le groupe élargit désormais son concept à la gamme des légumes en conserve. Déjà, en ce qui concerne les légumes et fruits frais, je n'en avais jamais vu dans les rayons de mon intermarché.
fruits legumes mochesOn a quasiment tous reçu dans nos boites aux lettres le prospectus d'intermarché qui communique sur les conserves de légumes moches. Il était inscrit qu'ils seraient en rayon des supermarchés du 25 octobre au 6 novembre 2016 en édition limitée.
pub intermarche

"Ils sont tout aussi bons et sont moins chers !" L'idée est de vendre les légumes qui ne sont pas parfaits : patates biscornues, carottes siamoises, petits pois trop petits, épinard à longue branche...  But de la manœuvre : éviter que 110 tonnes de nourritures finissent à la poubelle.
Et pour le consommateur, le concept est avantageux : les légumes moches, chez Intermarché, coûtent 30 % moins cher.

Le test :
Et bien ces conserves, nous les avons cherchées sur la période indiquée sur le prospectus... En vain ! Nous avons fait 3 intermarchés différents et les conserves de légumes étaient introuvables !
Alors à mon sens, le groupe surfe sur le concept de la lutte contre le gaspillage alimentaire mais les quantités sont vraiment trop peu importantes pour communiquer à ce point sur cette action. Il y a plus de 1800 magasins Intermarché en France et les conserves de ce type ont été produites en édition limitée : Entre 25000 et 76000 boites ont été produites par catégorie de produit. S'ils étaient bien répartis sur toute la France on devrait trouver au moins une dizaine de boites par catégorie de produit. Autrement dit, ingérable en terme d'organisation et de temps à répartir sur les palettes d'où le fait que l'ensemble des magasins n'ont pas été livrés.

Pourtant, cette initiative est positive car elle sensibilise le consommateur et essaye de casser les codes de la consommation. Cependant, cela reste une pure opération marketing.
Ils nous ont bombardés d'encarts publicitaires à la télévision et en magasin et au final, on ne les trouve pas.
Si c'était juste un moyen pour faire venir le client en magasin, et bien c'est gagné puisqu'on y va... mais on repart reçu de ne pas trouver le produit !

Une vraie démarche : Le collectif "Les Gueules cassées"
"Quoi ma gueule ?" Désormais, les produits hors calibres ou difformes ont leur place dans les rayons toute l'année et à un prix attractif.
Le concept est également étendu aux produits dont la date limite de consommation approche. Des étiquettes sont apposées sur les produits par les fabricants ou producteurs partenaires de l'opération.
La petite pomme édentée qui a vu le jour en France va être déclinée en plusieurs langues pour permettre la réhabilitation de millions de tonnes de nourriture parfaitement consommables afin que l'ensemble des habitants du monde puisse profiter de ces richesses qui ne doivent plus connaître d'autre sort que celui d'être consommées.

logo gueules cassees

Bref, on ne valide pas le concept des légumes moches en conserve d'Intermarché à cause d'une communication disproportionnée par rapport aux quantités disponibles.
conserve moches intermarche