Recherche

SFbBox by website

Partenaire :

ingeniousmag

 

 

loto patrimoineQui n’a jamais rêvé de découvrir un ticket d’or dans sa tablette de chocolat comme dans le livre « Charlie et la chocolaterie » ? Et bien, c’est désormais possible grâce au Loto du Patrimoine puisque 6 tickets sur les 12 millions édités permettront de remporter 1,5 millions d’euros ! On a testé notre chance…

 

Cette opération organisée par l’Etat en collaboration avec la Française des Jeux a pour but de remettre en état 269 monuments en péril à travers la France. C’est Stéphane Bern qui assure la promotion de cette opération. Il a d’ailleurs fait un bon coup de pub en menaçant de quitter le gouvernement à la « hulotte » quelques jours avant le début de l’opération.

Les tickets seront en vente dans les points de vente de la Française des Jeux à partir du 3 septembre 2018 et jusqu’à épuisement des stocks, soit environ pendant 5 mois. Tout dépendra du succès de l’opération.

Les Tickets à gratter « Mission Patrimoine » seront au format A5 et vendus au prix de 15€. Il en existe 3 modèles différents. Chaque joueur aura une chance sur 3 de récupérer sa mise de départ (72% des mises reviendront aux joueurs). Les perdants se consoleront en ayant participé à la sauvegarde du patrimoine de la France. Et si vous ne faites pas partie des 6 chanceux qui gratteront un ticket à 1.5 millions d’euros (1 chance sur 2 millions de tomber dessus), sachez qu’il y a aussi : - 8 tickets d’une valeur de 150 000€ - 20 tickets d’une valeur de 15 000€.

Sur le prix de vente d’un ticket, seuls 1,52€ iront dans les caisses de la Fondation Patrimoine soit une somme de 18 millions d’euros à répartir sur les 269 monuments sélectionnés. 18 sites majoritaires recevront 100 000€ chacun, les autres se verront donc attribuer un peu plus de 60 000€ chacun.

Voici la liste des 18 monuments en péril choisis pour bénéficier des recettes des lotos du patrimoine 2018 :

- Ancien Hôtel-Dieu, Château-Thierry (Aisne)
- Château de Carneville, Carneville (Manche)
- Théâtre des Bleus de Bar, Bar-le-Duc (Meuse)
- Villa Viardot, Bougival (Yvelines)
- Château de Bussy-Rabutin, Bussy-le-Grand (Côte-d'Or)
- Rotonde ferroviaire de Montabon (Sarthe)
- Fort-Cigogne, Fouesnant (Finistère)
- Eglise Notre-Dame, La Celle-Guénand (Indre-et-Loire)
- Maison de Pierre Loti, Rochefort (Charente-Maritime)
- Aqueduc romain du Gier (Rhône)
- L'hôtel de Polignac, Condom (Gers)
- Pont d'Ondres, Thorame-Haute (Alpes-de-Haute-Provence)
- Couvent Saint-François, Pino (Haute-Corse)
- Maison d'Aimé Césaire, Fort-de-France (Martinique)
- Habitation Bisdary, Gourbeyre (Guadeloupe)
- Maison du receveur des douanes, Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane)
- Maison Rouge, Saint-Louis (La Réunion)
- L'usine sucrière de Soulou, M'Tsangamouji (Mayotte)

Et si vous avez échoué au grattage, tentez votre chance au tirage ! Un Super Loto du Patrimoine sera organisé le vendredi 14 septembre (veille des journées du patrimoine). La grille coûtera 3€ et la cagnotte à 13 millions d’euros.

mission patrimoine