Recherche

SFbBox by website

Partenaire :

ingeniousmag

 

 

art aborigene
C'est lors d'une exposition que j'ai découvert par hasard l'art oborigène et j'ai été conquise par la beauté des tableaux. J'ai donc voulu m'essayer à ce style de peinture. Mais tout d'abord, intéressons nous à l'histoire de ce peuple afin de mieux comprendre leur art... 

 

 

 

 

 

Histoire de l'art Aborigène :

Les Aborigènes croient qu’il y a très longtemps la Terre était sans vie, baignée par le noir. Au temps du Rêve, des ancêtres créateurs se sont éveillés, ont façonnés le relief de la Terre et ont donnés vie aux plantes, aux animaux et aux humains.

Afin de maintenir le lien avec son ancêtre, l’initié devait régulièrement réaliser des cérémonies nécessitant la production d’objets. Ces objets étaient ensuite détruits ou cachés une fois les rituels terminés car les motifs sacrés ne devaient pas être visibles, en particulier par des non-initiés. Depuis, les Aborigènes n’ont cessés de peindre des motifs sur le sable, sur les corps, sur les objets sacrés et sur les parois rocheuses pour maintenir le lien qu’ils entretiennent avec leurs ancêtres.

Depuis la découverte de l’Australie en 1770 par le capitaine Cook, l’histoire des premiers habitants du pays a été marquée par les massacres et l’oppression. L’existence même des autochtones est niée. A l’arrivée des colons, l’Australie est considérée comme une terre vierge et inhabitée. Les Aborigènes n’ont obtenus la citoyenneté australienne qu’en 1967.
A travers leur art, les Aborigènes d'Australie expriment donc leurs revendications, font valoir leur culture et leur identité. La peinture leur permet d'exorciser le souvenir des massacres impunis perpétrés à leur encontre notamment par les éleveurs blancs du Kimberley.

L'art Aborigène contemporain :

Les dernières estimations font remonter l’art aborigène à plus de 50 000 ans. L’art aborigène a acquis ces vingt dernières années un statut d’art moderne. C’est au début des années 70, qu’un petit groupe d’aborigènes utilise pour la première fois de la toile et de la peinture acrylique pour reproduire leurs peintures traditionnelles. Les artistes de la coopérative « Papunya Tula » vont progressivement abandonner les motifs figuratifs au profit des symboles et des pointillés qui constitueront la peinture du désert qualifié de "pointilliste".
Malgré cette évolution, l’art aborigène a conservé ses motifs ancestraux et ses thématiques. Chaque peinture est un «Dreaming » qui raconte l’histoire des ancêtres, la création du monde et le lien spirituel des humains avec la terre.

possum tjapaltjarri

Une partie de la toile intitulée "Lizard" de Clifford Possum Tjapaltjarri.

tableau art aborigene 1tableau art aborigene 2tableau art aborigene 3

Où peut on voir de l'art aborigène ?
Au musée du quai Branly !
Des œuvres aborigènes, installées sur les plafonds du bâtiment Université et sur le toit du musée représentent la plus importante installation permanente d’art Aborigène contemporain en dehors de l’Australie. Lena Nyadbi, à l'origine de ces oeuvres, est l’une des représentantes majeures de l’art aborigène contemporain de l’Est du Kimberley.

lena nyabdi

Une toile aborigène dans votre salon, ça vous dit ?

Matériel nécessaire :
- Une toile
- de la peinture acrylique
- Un pinceau à bout rond assez fin
- de la patience... beaucoup de patience !

Etape 1 :
Peindre le fond de la toile de la couleur de votre choix. Laissez sécher. L'acrylique sèche assez rapidement, 24h suffiront largement. J'ai choisi de faire un fond noir.

Etape 2 :
Choisir une couleur et laissez votre créativité agir... Dessiner des cercles, des animaux...

Etape 3 :
Tremper le pinceau dans la peinture et appliquer la point par point. Il est possible de varier la grosseur des points jusqu'à recouvrir la totalité de la toile. J'ai passé plusieurs heures pour venir à bout de cette toile !
A la base je souhaitai utiliser seulement 3 couleurs (rouge, noir et blanc) et finalement, j'ai utilisé beaucoup de couleurs.
On trempe le pinceau, on fait 3 points, on trempe le pinceau, on fait 3 points, on trempe le pinceau, on fait 3 points...
Il est préférable de faire des sessions de 30 minutes à 1h maxi pour préserver son dos et ses yeux. On est vite fracassés !

moi qui peint

pointillisme
art aborigene tableauPlutôt moyennement satisfaite de mon tableau, je n'arrive pas à la cheville de mes modèles...
Reste à trouver où l'accrocher maintenant : peut-être dans la galerie de ma cops ? Non... ça ferait fuir les visiteurs. Ou alors elle me dirait "ok, tiens accroche-le là, dans ce coin un peu sombre... ça tombe bien y'avait justement un trou à camoufler !".

Bref, je kiffe l'art aborigène ! N'hésitez plus à aller le découvrir... Je vous conseille un bel ouvrage qu'une amie m'a offert intitulé "Thali : art contemporain aborigène" qui vous expliquera de façon très détaillée les différents styles d'art aborigène.
thali livre